Youme’s Birth

Si l’obsession des valises n’a pas quitté l’artiste depuis l’âge de 12 ans, lors du rapatriement des français d’Algérie (« la valise ou le cercueil… »), depuis 1984, Magana en a fait l’essentiel de ses recherches plastiques, l’intégrant dans ses dessins, peintures, sculptures, bas-reliefs et autres installations. Ce n’est qu’à partir de 2007 que s’opère le croisement des valises avec Youme, jusqu’à ce que les Youme ne cessent d’envahir l’espace de ses œuvres et d’être au centre des questions qu’il se pose sur l’humanité et le devenir de la planète.
naissance de Youme
Fasciné par les enchevêtrement subtils qu’Escher représentait dans ses gravures (combinaisons où des jeux d’ombre et de lumière transforment graduellement des poissons dans l’eau en oiseaux dans le ciel et vice-versa), il se questionne sur l’idée du dessin et explore davantage ce début de puzzle.
naissance de Youme
C’est à partir de dessins sur des feuilles millimétrées qu’il va aboutir à une configuration anthropomorphique géométriquement parfaite. Deux unités sont mises en relation : la première appelée You (toi, la tête tournée vers la terre) et la seconde, Me (moi, la tête tournée vers le Ciel), les deux étant réunies tête-bêche, tel un jeu de cartes à jouer. Ces deux formes s’inscrivent dans une trame, les Youme étant agencés de façon répétitive, aboutissant à un puzzle à l’infini.